Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Édimbourg : les incontournables de la capitale écossaise

J’ai passé 5 jours à Édimbourg en Septembre 2022. Une première découverte de l’Écosse, après plusieurs visites des îles britaniques : l’Angleterre bien sûr mais aussi l’Irlande l’année d’avant.

J’ai pu retrouver dans cette destination tout ce que j’aime dans un City trip : l’arrivée dans une ville qui ne ressemble à aucune autre, avec son identité propre, la découverte d’un patrimoine historique et culturel remontant à plusieurs siècles, et la proximité avec la nature … Ah le fameux volcan Arthur’s seat, à proximité de la ville… Vrament inoubliable.

Voici pour moi les incontournables d’Édimbourg !

Le château d’Édimbourg

Le château d’Édimbourg, situé au sommet du rocher volcanique du Castle Rock, domine le panorama de la ville d’Édimbourg, en Écosse. Ancienne forteresse stratégique, ce complexe architectural mêle des bâtiments datant de différentes époques, des remparts médiévaux aux casernes modernes.

Il abrite les Honours of Scotland, l’équivalent écossais des joyaux de la couronne, et est célèbre pour le coup de canon tiré chaque jour à 13 heures. Témoin de l’histoire tumultueuse de l’Écosse, il demeure l’une des principales attractions touristiques du pays.

Holyrood palace

Le palais de Holyroodhouse, souvent appelé Holyrood Palace, est la résidence officielle de la monarchie britannique en Écosse, situé à l’extrémité de la Royal Mile à Édimbourg.

Alliant histoire et splendeur, ce palais baroque a été le théâtre de nombreux événements marquants de l’histoire écossaise, notamment ceux liés à Marie, reine des Écossais. Il est entouré de magnifiques jardins et est juxtaposé aux ruines de l’abbaye de Holyrood. Aujourd’hui, tout en servant pour diverses cérémonies royales et officielles, il est ouvert au public, offrant un aperçu de la vie royale passée et présente.

Le volcan Arthur’s Seat

Arthur’s Seat est le sommet principal d’un groupe de collines situées dans le parc Holyrood à Édimbourg, en Écosse. C’est en réalité le vestige d’un ancien volcan et d’un site d’intérêt géologique, culminant à 251 mètres au-dessus du niveau de la mer. Cette éminence offre une vue panoramique imprenable sur la ville d’Édimbourg. Cela vous fera faire une belle randonnée ! Préparez de bonnes chaussures et de quoi vous déshaltérer.

Légendaire pour être potentiellement le lieu mentionné dans la légende du roi Arthur, Arthur’s Seat est un point de repère populaire et une destination prisée des randonneurs et des habitants cherchant un moment d’évasion dans la nature, tout en étant à proximité immédiate de la capitale écossaise.

Dean’s village

Le Dean Village, autrefois simplement connu sous le nom de “Dean”, est un pittoresque hameau historique niché au cœur d’Édimbourg,. Situé au bord de la Water of Leith, ce village était autrefois le centre de l’industrie des moulins de la région, grâce à la puissance de la rivière.

Aujourd’hui, Dean Village est célèbre pour ses bâtiments charmants et bien préservés, ses ruelles étroites et son ambiance tranquille, offrant un contraste frappant avec l’agitation du centre-ville tout proche. Le passage du Dean Village est un incontournable pour les visiteurs cherchant un coin paisible et pittoresque, témoignant du riche passé d’Édimbourg.

La ville médiévale

La vieille ville d’Édimbourg, souvent appelée “Old Town”, est le cœur historique de la capitale écossaise et est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Caractérisée par ses ruelles étroites, ses closes mystérieux et ses bâtiments historiques, la vieille ville est une fenêtre sur le passé médiéval de la ville.

La Royal Mile est l’artère principale de la vieille ville, s’étendant du château d’Édimbourg à l’ouest jusqu’au palais de Holyroodhouse à l’est. Cependant, la rue Victoria Street, avec ses façades colorées et son tracé en arc, est l’une des rues les plus pittoresques et emblématiques du quartier. Elle est bordée de boutiques indépendantes, de restaurants et de boutiques de souvenirs, et est souvent citée comme l’une des rues les plus photographiées d’Édimbourg.

En ce qui concerne Harry Potter, la vieille ville d’Édimbourg a eu une influence notable sur J.K. Rowling lorsqu’elle écrivait la série. Elle a souvent été vue écrivant dans des cafés locaux, dont le célèbre Elephant House. De plus, il est largement admis que Victoria Street a inspiré Rowling pour la création du “Chemin de Traverse”, la rue commerçante magique où Harry et ses amis achètent leurs fournitures scolaires. En vous promenant dans la vieille ville, avec ses ruelles pavées et ses bâtiments historiques, il est facile de voir comment cet environnement aurait pu inspirer le monde sorcier de Rowling.

Outre ces attractions, la vieille ville regorge de sites à découvrir : la cathédrale St Giles, le musée du peuple, la maison de John Knox et d’innombrables closes et cours qui offrent des moments d’histoire à chaque tournant. C’est vraiment un lieu où l’histoire ancienne se mêle à la modernité, tout en ayant été le terreau d’inspiration pour l’une des séries les plus emblématiques de ces dernières années.

Le Scotland museum

Le National Museum of Scotland, situé à Édimbourg, est l’un des principaux musées du pays, offrant une exploration complète de l’histoire écossaise et de la culture, ainsi que des expositions sur le monde naturel, les arts, les sciences et les cultures mondiales. Fusion de deux bâtiments — le musée original du XIXe siècle de style victorien et le bâtiment moderne adjacent — il présente une collection diversifiée allant des antiquités égyptiennes aux innovations technologiques contemporaines.

Ses expositions permanentes offrent un aperçu de l’Écosse depuis la préhistoire jusqu’à nos jours, avec des objets tels que le cercueil de pierre de l’Âge du Bronze et le manteau d’apparat de Bonnie Prince Charlie. Le musée est également réputé pour son engagement en matière d’interactivité, avec de nombreuses expositions conçues pour être à la fois éducatives et engageantes pour les visiteurs de tous âges. Situé au cœur d’Édimbourg, c’est un incontournable pour ceux qui souhaitent découvrir le riche patrimoine de l’Écosse et bien plus encore.

La National Gallery et la National Portrait Gallery

La National Gallery of Scotland et la Scottish National Portrait Gallery sont deux des principaux musées d’art d’Édimbourg, chacun ayant sa propre spécificité et sa propre importance.

La National Gallery of Scotland, située sur The Mound dans le centre d’Édimbourg, abrite une riche collection d’art européen allant de la Renaissance à l’époque post-impressionniste. Elle comprend des œuvres de maîtres tels que Titien, Rembrandt, Turner, Van Gogh, Botticelli et Vermeer, pour n’en nommer que quelques-uns. Le bâtiment néoclassique lui-même, conçu par William Henry Playfair, est un chef-d’œuvre architectural qui complète les trésors artistiques qu’il contient.

La Scottish National Portrait Gallery, quant à elle, est située sur Queen Street. C’est le premier bâtiment au monde à être conçu spécifiquement comme une galerie de portraits, et il est reconnu pour sa magnifique façade néogothique. À l’intérieur, les visiteurs peuvent découvrir l’histoire de l’Écosse à travers les portraits de ses habitants les plus notables, des rois et reines historiques aux personnalités contemporaines. La galerie abrite non seulement des peintures, mais aussi des photographies, des sculptures et des miniatures, offrant une vue d’ensemble des arts et de la culture écossaise.

Ensemble, ces deux institutions forment une partie essentielle du paysage culturel d’Édimbourg, offrant aux visiteurs une plongée dans l’art et l’histoire à la fois écossaise et internationale.

Le Jardin Botanique

Le Royal Botanic Garden Edinburgh, fondé en 1670, est l’un des jardins botaniques les plus anciens et respectés au monde, situé au cœur de la ville d’Édimbourg. Offrant une collection impressionnante de plantes venues des quatre coins du monde, ce jardin allie à la fois recherche, conservation et beauté naturelle.

Avec ses serres tropicales, son arboretum, ses jardins thématiques et son rôle actif dans la conservation des espèces végétales menacées, ce havre de paix est un lieu de détente, d’éducation et de sensibilisation, attirant tant les passionnés de botanique que les visiteurs cherchant à échapper à l’agitation urbaine.

Édimbourg : les incontournables de la capitale écossaise – Just Travels