Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Que voir à Strasbourg en deux jours ?

À la frontière de l’Allemagne, traversée de part en part par le Rhin et l’Ill, classée au Patrimoine mondial de l’Unesco du fait de ses bâtiments témoins du Moyen-Âge, siège d’Institutions Européennes … Strasbourg est une ville cosmopolite, dynamique et très agréable à visiter.

Y passer quelques jours vous permettront à la fois d’explorer l’Histoire, de mieux comprendre les spécificités de l’Alsace et le fonctionnement des institutions Européennes, et de vous détendre en flanant dans une ville dynamique et pleine de charme. Vous pourrez également profiter de la bonne gastronomie locale !

Deux journées bien remplies permettent de découvrir la plupart des lieux intéressants de la ville. Voici pour moi les incontournables qu’il vous faut visiter si vous faites un petit séjour dans la capitale Alsacienne.

La Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg

La Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg fut construite entre le XIIIème et le XVème siècle. Exploit d’architecture pour l’époque, avec ses 142m de hauteur, elle fut l’édifice le plus haut au monde jusqu’en 1874.

La magnifique Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg, vue depuis la rue

La cathédrale de style gothique se situe en plein cœur de la ville, sur une petite place semblant sortir tout droit du Moyen-Âge, avec ses petites ruelles et anciennes maison à colombage.
Cette place est également idéale pour s’acheter de petits souvenirs plus ou moins locaux, et se restaurer dans d’excellents restaurants typiques, par exemple à la maison Kamerzell qui date de … 1427.

La Place de la Cathédrale, on y voit à droite la fameuse maison Kamerzell, vieille de presque 600 ans !

L’intérieur de la cathédrale est magnifique, notamment pour ses vitraux de différentes époques, son orgue suspendu, et surtout pour son incroyable horloge astronomique. Chef-d’œuvre de la Renaissance, collaboration entre mathématiciens, horlogers suisses, sculpteurs, peintres, créateurs d’automates … elle est considérée à l’époque comme faisant partie des sept merveilles de l’Allemagne.

C’est à 12h30 que ses automates s’animent ! Il vaut mieux prévoir d’être devant à l’avance, car ce monument historique (classé depuis 1987) attire tous les jours une foule considérable.

Si vous voulez compléter votre visite de la cathédrale, n’hésitez pas à la visiter … d’en haut ! Il vous en coûtera 8€ (tarif 2022), et après avoir arpenté 332 marches, vous aurez accès à une jolie terasse vous offrant une vue à 360° sur Strasbourg.
Si le temps est clément, vous pourrez voir en plus du centre historique de la ville, les Vosges et la Forêt Noire.

Toits moyenâgeux vus depuis la terrasse de la Cathédrale

Si vous êtes sur la terasse pendant que les cloches sonnent (sous vos pieds), la sensation est juste incroyable !

Un petite bâtisse sur la terasse abrite un musée consacré à la Cathédrale, très intéressant. A admirer également, les nombreuses inscriptions gravées dans les pierres de la tour de la Cathédrale, certaines remontant au XVIe siècle.

Vous trouverez plus d’informations sur le site officiel de la Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg.

Pour terminer cette partie, je vous conseille de passer (re)voir cette magnifique cathédrale une fois la nuit tombée, car son éclairage est fantastique ! Le travail incroyable réalisé pour la façade, tout en finesse et en jeux de transparence, est très bien mis en valeur.

L’éclairage du soir de la Cathédrale la met encore plus en valeur …

La Petite France

Maisons à colombages, bars et restaurants aux intérieurs typiques, ponts enjambant la rivière de l’Ill, jolies rues pavées, le quartier de La Petite France à Strasbourg est à visiter absolument. Ce n’est pas pour rien qu’il est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

C’était autrefois un quartier très populaire, où vivaient et exercaient pêcheurs, tanneurs et meuniers. Il subsiste de nombreuses maisons construites aux XVIe et XVIIe siècles, notamment la Maison des Tanneurs construite en 1572.

Toutes ces maisons sont très bien restaurées (la seconde Guerre mondiale y ayant causé des ravages …), pleines de couleurs variées, et bien sûr pas une voiture ne circule ! Parfait pour se balader tranquillement.

La proximité de ces maisons avec la rivière vous permettra de réaliser de magnifiques photos “miroir d’eau” !

Pourquoi le nom de La Petite France ? Au XVe siècle, les soldats du roi Charles VII étaient envoyés dans les hopitaux de cette île isolée pour être traités contre la syphilis. Cette épidémie est apparue suite aux premières expéditions vers “les Amériques” …. Cette maladie était nommée la grande vérole mais aussi la “maladie française”, et l’île fut appelée la “Petite France” pour cette raison.

En plus de profiter de la bonne gatronomie Alsacienne, vous pourrez faire du shopping dans des boutiques d’artisans, ainsi que dans une boutique de Noël incroyable ouverte toute l’année. Les décorations y sont classées par thèmes / couleurs tellement il y en a.

A ne pas manquer : la terrasse située sur le toit du barrage Vauban, un pont-écluse couvert édifié au XVIIe siècle, offre une vue panoramique sur le quartier de la Petite France.

Vue depuis la terrasse du Barrage Vauban

Pour en profiter un maximum, vous pouvez également vous offrir une petite balade en bateau. Ils sont de deux types : couverts et climatisés, ou bien ouverts sur l’extérieur. À choisir selon la météo du moment …

Mon conseil : Si vous avez le temps, visitez ce quartier de journée, et également une fois la nuit tombée, car les deux ambiances sont totalement différentes !

Le Parlement Européen

Le Parlement Européen est la seule institution de l’Union Européenne située en France. Il accueille dans son hémicycle de 750 places les douze sessions annuelles de cette institution.
C’est ici que sont votées les principales lois européennes qui impactent sur la vie de plus de 500 millions d’Européens. A noter que les parlementaires se réunissent également à Bruxelles et à Luxembourg, on peut se demander pourquoi autant de distance entre les 3 sièges d’une même institution …

L’architecture du bâtiment du Parlement Européen (bâtiment Louise Weiss) est très moderne. Achevé en 1999, inauguré par Jacques Chirac, ce bâtiment est en verre forme une aile en suivant la courbure de la rivière de l’Ill.
Il comporte une tour cylindrique intérieurement creuse de 60 mètres de haut. C’est ce bâtiment qu’on peut voir de très loin.

En plus du Parlement européen, la ville de Strasbourg est aussi le siège officiel du Conseil de l’Europe et du Palais des Droits de l’homme.

Il est possible de visiter gratuitement le Parlement européen tous les jours du lundi au vendredi. Il faut compter une heure trente environ pour la visite complète avec audio-guide vidéo. Il est également possible d’effectuer la visite en compagnie d’un guide extérieur accrédité.

La visite donne accès dans cet ordre à :

  • au hall d’honneur où sont notament exposés les cadeaux offerts par les chefs d’états lors de leurs visites
  • à l’hémicycle (tribunes invités et journalistes)
  • au planetarium Simone Veil (diffusion d’une vidéo 360° sur lle rôle et le fonctionnement du Parlement Européen)
L’hémicycle du Parlement Européen de Strasbourg, vu des tribunes invités et journalistes

Vous trouverez toutes les informations et horaires de visite sur le site officiel du Parlement Européen à Strasbourg.

Le Musée de l’Alsace

Le Musée Alsacien de Strasbourg, vieux de plus de 100 ans, est situé dans une magnifique maison à colombage avec cour intérieure.
Il présente les témoignages de la vie alsacienne traditionnelle : mobilier, céramique populaire, jouets, imagerie religieuse et profane.

Cour intérieure du bâtiment abritant le Musée Alsacien de Strasbourg

L’objectif de ses fondateurs était de protéger le patrimoine alsacien alors que la région était annexée par l’Empire allemand.

2 000 m², 30 salles, 5000 objets, 400 ans d’histoire explorés (1600 à nos jours) : comptez 2 bonnes heures pour une visite complète avec audio guide.

Le Musée Alsacien de Strasbourg est ouvert au public toute l’année (sauf le mardi où il est fermé). Vous trouverez plus d’informations sur le site officiel du musée.

Visiter la ville, tout simplement …

Bien entendu, lors de votre à visite à Strasbourg, prévoyez un peu de temps pour flaner dans la ville, notamment dans l’île centrale. La plupart des rues sont piétonnes, un réseau de lignes de tramway très dense mais très bien intégré au paysage permet de circuler plus rapidement si vous êtes préssés.

Parmi les lieux à voir pendant votre découverte “extérieure” de la ville, vous pouvez effectuer ce circuit sympathique, qui m’a été conseillé par un ami strasbourgeois.

Vous pourrez commencer ce circuit en passant par la place du Marché Gayot, puis la place saint-Etienne, la Rue des Juifs, le quartier des Orfèvres. Vous arriverez ensuite sur la place Broglie, puis la grande place Kléber où se tient tous les ans le fameux marché de Noël de Strasbourg. En passant par la Grand Rue (une des principales de la ville), vous arriverez sur la place Gutenberg (près de la Cathédrale), et vous pourrez ensuite passer par la rue des Tonneliers et la place des Tripiers.

Pour terminer, baladez vous le long du quai des Bateliers, situé entre la place du Corbeau et le quai des Pêcheurs.

Ce circuit ou toute autre balade dans la ville peut se faire sans problème à pied, mais sachez qu’avec ses 600 km de pistes cyclables réparties sur toute l’agglomération, Strasbourg est la première ville cyclable de France ! Vous pouvez donc aussi en profiter, que ce soit avec votre vélo ou un des nombreux vélos en libre service Vélhop (plus d’informations ici).

Je l’ai déjà dit plusieurs fois dans cet article, mais un des points forts de Strasbourg est que vous pourrez y manger de délicieux plats (typiques ou non), pour des prix assez abordables. Le petit plus est que vous les mangerez parfois dans des bâtiments historiques aux décorations fantastiques.

Pour le shopping, vous aurez vraiment le choix également, et ce jusqu’à votre retour via la Gare de Strasbourg où il y a un étonnant distributeur de produits régionaux sous vide ! (Choucroute, Munster, etc …).

Que voir à Strasbourg en deux jours ? – Just Travels