Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Autour du Vésuve : Naples, Herculanum et Pompéi

J’ai pu passer 3 jours à Naples en Juillet 2023. Le but était d’avoir un pied à terre pour visiter Pompéi et Herculanum, ainsi que d’effectuer une randonnée vers le cratère du Vésuve, mais aussi de découvrir la ville de Naples dont on m’avait dit des choses très contradictoires. “Ville poubelle” ? “Ville incroyablement vivante” ?
J’ai pu me faire ma propre opinion lors de ces 3 jours.

Dans cet article je vous présente donc Pompéi, Herculanum, la randonnée vers le Vésuve, mais en premier lieu la ville de Naples. Je vous livre aussi mes conseils pour optimiser votre séjour et vos visites.

Vivre à Naples 3 jours

Arrivé par la gare principale, et logeant non loin, j’ai été directement impressionné voire choqué par la saleté, les poubelles débordantes et détritus partout, les odeurs … J’ai aussi été assez mal à l’aise devant la pauvreté extrême dans toute la zone à proximité de la gare.

Après m’être installé avec l’ami avec qui je faisais ce voyage, nous sommes partis à la découverte de la ville, notamment de la “vieille ville”, en nous disant que le problème d’insalubrité était peut être cantonné au quartier de la gare. Ce n’était pas vraiment le cas …

A ces problèmes de détritus jonchant les sols et de poubelles débordantes, se sont ajoutés la découverte d’une circulation assez anarchique avec des klaxons incessant, des passages piéton sans grande utilité, des scooters déboulant de partout et même des voitures roulant à vive allure dans des rues étroites à première vue piétonnes.

La première impression était donc plutôt négative …

Nous sommes retournés de nombreuses fois dans le centre de Naples. Avec le temps, j’ai eu l’impression qu’on arrivait à faire abstraction de ces soucis (sans pour autant les oublier), et qu’on parvenait à prendre plaisir à parcourir les labyrinthes de rues composant les quartiers typiques de la ville, apprécier cette architecture étonnante mélangeant plusieurs époques, ces drapeaux de foot … et Maradona ( = Dieu là bas) partout.

Bref avec le temps, à Naples on se laisse emporter par une ambiance vivante, une Italie beaucoup plus populaire et authentique qu’à Rome. On parcours Naples sans vraiment de plan, on se laisse aller, cheminer, toujours surpris par des petits détails, des ambiances, des gens croisés.

Un indicateur du fait que la ville a commencé à me plaire avec le temps : j’ai choisi d’aller à pied à l’aéroport le dernier jour, pour profiter une dernière fois de la ville et découvrir d’autres quartiers (une heure de marche de la gare à l’aéroport).

Pour l’aspect culinaire, en choisissant bien ses restaurants (merci Tripadvisor, ou simplement les avis Google), il est possible de trouver des lieux magiques, autant au niveau de la décoration que des mets proposés. Les pizzas de Naples sont réellement les meilleures du monde, c’est sans doute la pate, ou bien la cuisson rapide à haute température, ou le choix des ingrédients… ou plutôt un mélange de tout ça.

S’il faut tester UN seul restaurant à Naples : Alberto dei Visconti fut vraiment une belle découverte ! Grand choix de pizzas et pâtes, excellente qualité, service et décor.

Moins connues, les pâtisseries de Naples sont aussi à découvrir. Des viennoiseries très croustillantes fourrées de crèmes diverses, les babas au rhum et bien sur les délicieux Cannoli !

A part le centre de Naples, il faut absolument prendre un peu de hauteur et visiter le chateau Saint-Elmo, qui propose des points de vue magnifiques sur la baie de Naples, avec le magnifique Vésuve en arrière-plan. Pour y aller, vous devrez débourser quelques euros à la billetterie, qui attention ne prend que l’argent liquide !

C’est aussi super sympa de longer la côte vers le Castel dell’Ovo. Vous y verrez de jolis bateau, vous pourrez manger sur des terrasses au bord de la mer et même vous baigner. Cette partie là de la ville est clairement plus touristique, artificielle, riche … un vrai contraste avec le coeur de Naples, que certains touristes ne voient sans doute jamais, alors que c’est là que se cache le vrai intérêt de la ville.

Histoire rapide de Naples

Naples, ou Napoli en italien, est l’une des plus anciennes villes habitées en continu dans le monde. Elle a été fondée par les Grecs anciens au 8ème siècle avant J.-C. sous le nom de Neapolis, ou “nouvelle ville”.

Sa position stratégique sur la mer Méditerranée lui a permis de prospérer en tant que centre de commerce. Au fil des siècles, Naples a été gouvernée par de nombreuses puissances différentes, dont les Romains, les Byzantins, les Normands, les Hohenstaufen, les Angevins, les Aragonais et les Bourbons.

Chacun a laissé une marque sur la ville, contribuant à sa riche culture et à son architecture diverse. Au 13ème siècle, sous les Angevins, Naples est devenue l’une des plus grandes villes d’Europe et un centre majeur d’apprentissage et d’art.

À l’époque des rois Bourbons au 18ème siècle, Naples était la troisième ville la plus peuplée d’Europe après Londres et Paris. Elle a prospéré en tant que centre de la musique, du théâtre et de l’opéra. L’unification de l’Italie en 1861 a marqué une période de déclin pour Naples, qui a perdu son statut de capitale et a vu une grande partie de sa richesse industrielle s’installer au nord du pays.

La ville a également subi des dommages considérables pendant la Seconde Guerre mondiale. Malgré ces défis, Naples a continué à jouer un rôle important en Italie et est maintenant la troisième plus grande ville du pays. Elle est célèbre pour sa cuisine – en particulier la pizza, qui y a été inventée – son patrimoine artistique et culturel, et son emplacement pittoresque sur la baie de Naples, avec le Mont Vésuve en arrière-plan. Naples est aussi un important centre universitaire et la maison du club de football SSC Napoli.

Découvrir Pompéi : un rêve d’enfant

Pompéi est, comme tout le monde le sait, une ville antique Romaine qui a été recouverte les cendres liés à une éruption du Vésuve, puis redécouverte au XVIIIe siècle.

L’histoire de Pompéi

Pompéi était une ancienne ville romaine située près de la ville moderne de Naples.

Fondée vers le 7ème siècle avant J.-C. par les Osci, un peuple de l’Italie centrale, elle fut plus tard conquise par Rome au 4ème siècle avant J.-C. Pompéi était célèbre pour ses bâtiments publics, ses villas luxueuses, ses mosaïques et ses fresques. Cependant, le destin de Pompéi a radicalement changé en 79 après J.-C., lorsque le Mont Vésuve, un volcan voisin, est entré en éruption.

En moins de 24 heures, la ville a été ensevelie sous une pluie de cendres volcaniques et de pierres ponce. Cette éruption catastrophique a tué des milliers de personnes et a préservé la ville dans une couche de cendres de plusieurs mètres d’épaisseur. Pompéi est restée ensevelie et largement oubliée pendant plus de 1500 ans jusqu’à ce qu’elle soit redécouverte au 16ème siècle.

Les fouilles archéologiques sérieuses n’ont commencé qu’au 18ème siècle et continuent encore aujourd’hui. Grâce à ces efforts, nous avons un aperçu exceptionnellement détaillé de la vie dans une ville romaine.
La ville de Pompéi, gelée dans le temps, est maintenant un site du patrimoine mondial de l’UNESCO et l’une des destinations touristiques les plus populaires d’Italie.

J’ai vraiment adoré faire la visite de Pompéi, c’est comme si la vie dans cette ville s’était figée … et qu’on la parcourait un peu comme elle était 2000 ans auparavant. Bien sûr tout n’est que ruines mais des ruines bien de part la manière dont la ville a été “engloutie”, des ruines bien mieux conservées que partout ailleurs (par exemple dans la partie antique de Rome).

Par exemple, vous pourrez y voir des traces de roues de char au niveau des routes, des zones enfoncées au niveau des fontaines montrant où les habitants s’appuyait pour remplir leurs contenants d’eau …

Vous pourrez trouver sur GetYourGuide ou autre de nombreux circuits bus + visite guidée, avec repas inclus ou non. Il en existe certains groupés avec la randonnée jusqu’au cratère du Vésuve, qui forcément est à proximité.

Si vous souhaitez prendre votre temps et visiter l’intégralité du site, n’hésitez pas à faire la visite en autonomie, car il peut être un peu frustrant de ne pouvoir passer que quelques heures sur place. Si vous souhaitez passer la journée sur le site, sachez qu’il existe un restaurant à l’entrée, mais aussi en plein centre de la ville … antique.

En complément de la visite de Pompéi, n’hésitez pas à visiter le musée d’Archéologie de Naples, qui conserve les oeuvres les plus précieuses retrouvées sur le site. En voici quelques exemples.

La petite surprise : Herculanum

Herculanum est comme Pompéi une ville antique romaine située au pied du Vésuve, qui a été ensevelie sous les cendres lors de l’éruption de 79 après J.C.

La différence est que la ville était beaucoup plus petite, avec des rues plus étroites. Bref un village comparé à l’énorme Pompéi.

L’histoire d’Herculanum

Plus petite et moins connue que sa voisine Pompéi, Herculanum était néanmoins une ville prospère, célèbre pour ses riches villas et complexes résidentiels.

Comme Pompéi, Herculanum a été victime de l’éruption du Mont Vésuve en 79 après J.-C. Cependant, contrairement à Pompéi qui a été principalement ensevelie sous des cendres et des pierres ponce, Herculanum a été submergée par un flux pyroclastique – une coulée rapide de gaz, de cendres et de roches à haute température.

Cela a eu pour conséquence de préserver la ville et ses structures de manière encore plus détaillée que Pompéi. Herculanum est restée enfouie pendant plus de 1600 ans jusqu’à sa redécouverte au début du 18ème siècle. Les fouilles ont révélé un niveau de conservation extraordinaire, avec des bâtiments, des objets, et même des aliments organiques préservés. Ces découvertes ont permis aux historiens de mieux comprendre la vie quotidienne dans la Rome antique.

Aujourd’hui, comme Pompéi, Herculanum est un site du patrimoine mondial de l’UNESCO et est ouvert aux visiteurs. Les fouilles continuent, offrant aux archéologues et aux historiens une vision unique et précieuse de la vie dans une ville romaine antique.

Il y a également beaucoup moins de touristes, ce qui peut rendre la visite plus agréable. En arrivant à l’entrée du site (en hauteur), puis sur la passerelle qui mène au site en lui même, vous aurez deux points de vue magnifiques sur la ville tout entière.

Voici quelques exemples des choses incroyables que vous pourrez voir sur place.

Randonnée vers le cratère du Vésuve

Plusieurs sociétés proposent des randonnées vers le cratère du Vésuve, groupées ou non avec la visite de Pompéi. Vous trouverez ça facilement sur GetYourGuide.

Présentation d’un des volcans les plus dangereux du monde !

Le Mont Vésuve est un volcan actif situé près de Naples, en Italie. Connu pour son éruption dévastatrice en 79 après J.-C. qui a enseveli les villes romaines de Pompéi et d’Herculanum, il est l’un des volcans les plus étudiés et les plus dangereux du monde en raison de sa proximité avec des zones densément peuplées.

Il s’agit d’un strato-volcan, avec une hauteur de 1 281 mètres. Sa dernière éruption remonte à 1944.

Par randonnée, il ne faut pas imaginer que vous allez devoir monter la totalité des 1281m (hauteur du Vésuve) à pied. Un bus vous amènera à un parking, et vous devrez “juste” marcher 30 minutes pour arriver au cratère.

Vous serez soufflés par la vue de ce trou béant, mais aussi par la vue que vous aurez de la baie de Naples, et bien plus loin encore …

Mes conseils pour la randonnée vers le cratère du Vésuve :

Si vous souhaitez faire la visite en autonomie :

– Il est impératif de réserver vos tickets en ligne sur le site officiel avant de vous rendre sur place, et aussi de planifier votre horaire de visite ou de réserver votre excursion qui comprend le billet, le transport et le guide. Comme souligné dans plusieurs avis en ligne, si vous arrivez sans réservation préalable, l’accès au site vous sera refusé même si vous avez déjà déboursé pour le stationnement et la navette…
Téléchargez vos billets sur votre téléphone, ou imprimez-les avant d’arriver sur le site, car la connexion est mauvaise voire inexistante au niveau du guichet

Dans tous les cas :

– Privilégiez les chaussures de randonnée, et bien sûr l’équipement adéquat (lunettes de soleil, casquette …)
– Il peut faire bien plus froid là-haut donc prévoyez des vêtements chauds
– Prévoyez suffisamment à boire et à grignoter, mêmes s’il y a plusieurs “boutiques” au sommet

Autour du Vésuve : Naples, Herculanum et Pompéi – Just Travels